Les Partitions d'un Disque Dur

En informatique, une partition est une partie d'un disque dur destinée à accueillir un système de fichiers.

Le partitionnement est un fractionnement d'un disque dur réel (matériel) en plusieurs disques virtuels (logiques).

Chaque partition possède son système de fichiers, qui permettra de stocker ensuite les données.

Un disque peut contenir une ou plusieurs partitions. Lorsqu'il contient plusieurs partitions, celles-ci apparaissent au système d'exploitation ou dans l'explorateur Windows comme des disques (ou « volumes ») séparés. Dans Windows, elles auront généralement des lettres de lecteur différentes (C:, D:, etc.).

Dans Mac OS, chacune possède son icône propre sur le Bureau.

On nomme « partition d'amorçage » (parfois par abus de langage « partition primaire ») celle qui prend le contrôle au démarrage, qu'elle contienne ou non le système d'exploitation.

Un disque dur peut être partitionné pour différentes architectures. On aura ainsi le partitionnement de type MBR (partitionnement Intel) pour la majorité des ordinateurs personnels (PC) ayant des disques de 2 To ou moins, ou GPT pour des architectures plus récentes (Macintoch, Linux et PC à venir) adaptées aux disques durs de 3 To et plus.

 

Partitioning linwin fr svg

Exemple graphique d'un disque partitionné, où les zones rouge et jaune représentent deux disques « virtuels ».

 

Page d'accueil

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !