Ubuntu Sous Windows 10

 

Source : Logo zdnet

Oui, Microsoft va permettre aux utilisateurs d’exécuter nativement Bash sur Windows 10, et oui Ubuntu aussi sur la prochaine mise à jour de Windows 10 : Redstone. Pour faire tourner la distribution, Microsoft et Canonical n’auront pas recours à une machine virtuelle ou à un container.

Les deux partenaires s’appuieront sur des programmes et librairies natives de Windows : Windows Subsystem for Linux (WSL). WSL a été ajouté discrètement à Windows 10 en janvier dernier et permet de supporter une image une mode utilisateur d’Ubuntu.

Développeurs, développeurs, développeurs !

 

Le résultat, explique un porte-parole de Microsoft, est qu’il est ainsi possible d’utiliser Bash sur Windows. Dustin Kirkland de Canonical, précise qu’il ne s’agit pas d’une variation de Cygwin qui recompile des sources de logiciels open source pour qu’ils puissent s’exécuter nativement sur Windows.

 

Ici, les librairies ELF d’Ubuntu tournent directement sur Windows. Et Kirkland d’ajouter que Windows Subsystem for Linux peut être compris par les adeptes de Linux comme un « Wine » inversé. Cette solution WSL n’en est cependant encore qu’au stade de la version beta.

Mais pourquoi rapprocher Windows et Ubuntu ? Dans une interview,  Dustin Kirkland répond en reprenant des déclarations de Steve Ballmer : "Développeurs, développeurs, développeurs [...] Avec cette nouvelle fonctionnalité, un utilisateur Windows presse simplement la touche Windows et tape "bash" ou "ubuntu" et ils arrivent ensuite dans un shell Ubuntu riche, avec accès à tout Ubuntu et presque tout le monde des apt, tournant nativement, sans virtualisation ou recompilation."

 

Page d'accueil

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !